Professionnel du médico-social

Processus de Production du Handicap

L’IRSA s’attache à promouvoir l’épanouissement, le bien-être et l’évolution de la personne dans la société. Nous nous considérons comme un tremplin, un passage dans le parcours de vie de la personne : cette dernière peut fait appel à nos services, pour une prestation spécifique, afin d’accéder ou de retrouver l’autonomie. Pour se faire, nous appliquons le principe de Processus de Production du Handicap. Cette nouvelle façon de définir le handicap, appelée « PPH », montre que la réalisation des habitudes de vie peut être influencée par le renforcement de nos aptitudes et la compensation de nos incapacités par la réadaptation, mais également par la réduction des obstacles dus, par exemple, aux préjugés, au manque d'aide ou de ressources entre autres. Ainsi, nous mesurons la réalisation des habitudes de vie et identifions le résultat de la rencontre entre la personne et son environnement. Le PPH est un modèle positif qui ne place pas la responsabilité du handicap sur la personne.


Processus de Production du Handicap

Prestations

L’offre de services est déterminée par les besoins des personnes et non par l’organisation. Nous garantissons une réponse adaptée à chacun, selon les potentialités, l’âge et les attentes de la personne suivant une logique de prestations « à la carte » avec un accompagnement sous forme de prestations. Basée sur la nomenclature SERAFIN-PH, nos solutions sont modulables et évolutives, du tout inclusif à la quasi-autonomie. La fluidité de parcours est systématiquement prise en compte.


Démarche qualité et éthique

L’organisation de démarche qualité est conçue de sorte que le suivi des plans d’amélioration continue de la qualité soit géré au niveau institutionnel et se décline en prenant compte des spécificités de chaque établissement et service. Chacun dispose d’un comité de pilotage interne piloté par un référent qualité, en lien constant avec le responsable qualité IRSA. Cela permet d’identifier et de travailler sur les axes transversaux, tels que les outils de la loi 2002, le logiciel unique de gestion des dossiers de l’usager ou encore la bientraitance. Afin d’impulser une réflexion éthique auprès de l’ensemble des professionnels, un comité d’éthique associatif se réunit régulièrement au sein même des établissements et services.

Démarche qualité

Famille

Place des familles

Principe de faire faire ou faire avec et non faire pour. En lien direct avec le Processus de Production du Handicap (PPH), notre accompagnement intègre la dimension de participation sociale et prend en compte l’entourage et la famille. Cela permet de rendre lisible ce que font les professionnels auprès des personnes accompagnées, d’enrichir l’accompagnement par les échanges de points de vue et d’expériences et assurer une meilleure continuité entre ce qui se fait en établissement et ce qui a lieu au domicile. C’est aussi l’occasion pour les familles et les proches d’aller plus loin que les rencontres formelles des projets personnalisés ou des Conseils de la Vie Sociale.


Réponses nouvelles

À l’écoute des familles et des bénéficiaires, nous développons des réponses nouvelles, adaptées à des demandes elles-aussi nouvelles : habitat inclusif, accueil temporaire ou de répit, classes annexées et unités d’enseignement spécialisé au sein d’établissements scolaires de l’Education Nationale, vacances et temps périscolaires, entre autres.

Réponses nouvelles

Subsidiarité

Subsidiarité

Dans une volonté de décloisonnement, nous appliquons le principe de subsidiarité selon lequel les réponses sont avant tout recherchées dans le cadre du droit commun ou tout du moins à l’extérieur dans le cas où les besoins paraissent non couverts par notre Association. Ces réponses peuvent être trouvées auprès d’associations partenaires, dans le cadre de groupements de coopérations.


Sensibilisation

La formation et la sensibilisation au handicap sensoriel est un axe fondamental que nous souhaitons développer. Au-delà d’un accompagnement familial par le biais de projets communs, nous réalisons un travail de prévention auprès des proches, des aidants et de l’environnement de la personne dans son ensemble, notamment par la formation aux aides techniques et aux méthodes de compensation.

Sensibilisation

| Consultez le site du Pôle Services !


Troubles associés

Troubles associés

Nous sommes ainsi vigilants sur l’importance de maintenir les établissements pour l’accueil de personnes avec troubles associés qui ne sont pas en capacité d’être dans l’inclusion décrite par les politiques publiques. L’accompagnement des troubles associés, qui représentent une part de plus en plus importante des publics que nous accompagnons, est efficace grâce à la mobilisation de plusieurs acteurs et dispositifs : Equipe Relais handicaps rares, formation des professionnels, groupements de coopérations sanitaires et médico-sociaux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies