Un bénéficiaire ou un particulier

  • 1. Orientation par la MDPH

    La Maison Départementale des Personnes Handicapées vous remet une liste de structures pouvant vous accueillir ou accueillir votre enfant/parent, accompagnée d’une notification MDPH. Cette notification conditionne l’admission au sein de nos établissements et services.

    Dans le cas où vous n’avez pas de notification MDPH, un bilan peut être réalisé en vue de la constitution d’un dossier d’orientation auprès de la MDPH. Ce bilan peut être à la demande de l’établissement, de la famille ou de la MDPH.

    Les démarches d’admission
  • 2. Envoi du dossier d’admission

    Le dossier d’admission se compose d’un volet administratif et d’un volet médical. Il doit être complété par le bénéficiaire et/ou la famille ainsi que le médecin (pour la partie médicale).

    Pour les enfants résidant en Gironde, le dossier d’admission est téléchargeable sur le site de la MDPH.

    Pour les adultes et les enfants résidant hors Gironde (Landes, Poitou-Charentes et Lot-et-Garonne), le dossier d’admission est disponible auprès de la structure.

  • 3. Etude du dossier en commission

    La commission d’admission analyse et statue sur l’admission de la personne au sein de la structure demandée. Elle s’assure, entre autres, que les prestations proposées sont en adéquation avec les besoins et les attentes de la personne et/ou de ses proches.

    La commission est composée de la Direction et du médecin de la structure. D’autres membres peuvent être associés : assistante sociale, professionnels de l’extérieur sollicités pour leur expertise, MDPH et ARS dans le cas d’une création d’établissement ou de service.

  • 4. Période d’observation ou premier entretien

    Dans le cas d’une admission en établissement, il est proposé une période d’observation pouvant aller jusqu’à 2 semaines. Cette période permet au bénéficiaire enfant ou adulte de vérifier si la structure correspond à ses attentes, ses besoins et ses capacités.

    La période d’observation est notamment utile dans le cas où l’orientation n’est pas encore définie par la MDPH ; auquel cas, elle arrivera en amont de la notification MDPH (étape 1).

    A la suite, des bilans sont réalisés par les professionnels.

    Dans le cas d’une admission en service, notamment en SAVS, un entretien avec le chef de service permet de recueillir les attentes et les besoins de la personne et s’assurer que les services proposés correspondent. A la suite, un bilan est réalisé.

    La période d’observation ou le premier entretien peut vous être proposé par le référent de la structure, qui est chargé de faire le lien avec la personne et/ou son entourage pour l’admission, ou peut avoir lieu sur sollicitation de votre part.

  • 5. Accueil ou mise sur liste d’attente

    Il est possible que la personne bénéficiaire soit mise sur liste d’attente car le nombre total de places proposées est occupé. Dans le cas contraire, l’accueil est réalisé par la Direction ou le référent qui est la personne contact pour la personne et/ou sa famille.

    Dans les 3 mois qui suivent l’admission, le projet personnalisé est élaboré. Durant toute la période d’accompagnement, le projet est amené à évoluer et fait l’objet d’une réactualisation une fois par an.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies